Le Savoir-Faire

Notre savoir-faire

TERROIR

Le vignoble est situé en Haute Gironde, proche de l’océan Atlantique et baigné par le soleil. Cette terre bénéficie d’un climat doux et d’un sol argilo-calcaire particulièrement favorable à l’épanouissement du raisin.

C’est dans la richesse et la complexité des crus que les cuvées puisent leurs arômes élégants et floraux. Le cru des sols bordelais donne aux cuvées Thompson’s® leur élégance et leur caractère inimitable.

Ses raisins Ugni Blanc et Colombard confèrent aux eaux-de-vie des arômes uniques et une saveur sans égale. C’est ce terroir unique qui donne à la marque ses lettres de noblesses.

ASSEMBLAGE

Lorsque le temps de la mise en bouteille est venu, c’est le Maître de chai qui
décide des assemblages à réaliser. Celui-ci apportera aux eaux-de-vie le caractère résolument contemporain et festif sans rien renier les origines viticoles.

Certaines eaux-de-vie parviennent à maturation en 2 ans. Tout dépend de l’appréciation du Maître de chai, qui décidera du moment où les eaux-de-vie ont atteint leur plein potentiel.

Chaque eau-de-vie possède un caractère unique, qui découle des choix faits durant son vieillissement. Le maître mot est perfection. C’est cette étape de l’élaboration d’une eau-de-vie qui lui donne sa saveur inimitable et éternelle.

DISTILLATION

Pour garantir des arômes authentiques, les eaux-de-vie Thompson’s® sont issues d’une double distillation (dite « à repasse ») dans des alambics traditionnels en cuivre. En chauffant les vins blancs, les vapeurs s’élèvent dans le chapiteau de l’alambic, elles vont ensuite se condenser au contact de l’eau froide pour former du brouillis. Ce dernier sera introduit dans la chaudière pour la seconde distillation, la bonne chauffe.

Thompson’s® distille ses eaux-de-vie de manière délicate et rigoureuse avec l’exigence du maître distillateur et de son équipe. Pour transformer du vin fruité en une eau-de-vie parfaite, ils doivent contrôler très précisément la durée et la température des distillations…

VIEILLISSEMENT

A la sortie de l’alambic, l’eau-de-vie s’apprêtent à connaître un long séjour de deux ans dans un fût de chêne du Limousin.

Le Chêne des forêts voisines du Limousin a été choisi en raison de sa dureté, de sa faible porosité et des principes extractifs qu’il renferme.

La teneur en tanin et la porosité du chêne du Limousin favorisent tout particulièrement le vieillissement de l’eau de vie et sa lente oxydation ambrée si caractéristique.